Atelier École de Condé Nice (février 2021)

De La fabrique des énergies
Révision datée du 24 juillet 2021 à 17:01 par Nicolasloubet (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Ce que fait l'énergie aux territoires : enquêtes à partir des panneaux photovoltaïques[modifier | modifier le wikicode]

À propos[modifier | modifier le wikicode]

Cette page soutien le déroulement d’un atelier ayant lieu la dernière semaine de février 2021 à l’École de Condé de Nice. Il s’agit du prolongement d’une mise en lien faite par Vincent Chereul (enseignant à l’École de Condé Nice) dans le cadre d’une résidence portée par la Fabrique des Énergies en Auvergne-Rhône-Alpes les 27-30 juillet 2020.

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

À l’heure où les conflits et les oppositions aux projets d’infrastructures énergétiques se multiplient (parc éolien offshore en Morbihan, parc éolien en Vendée, parc photovoltaïque de Boissière, parc photovoltaïque des Adrets, etc.), où des plans de relance intersectoriels émergent, et où des volontés de reterritorialiser certaines filières (notamment la filière solaire photovoltaïque, comme peut l'illustrer cet AMI de Tenerrdis) s’expriment, il est nécessaire d’appréhender les enjeux énergétiques à partir des singularités, des vulnérabilités et des capacités de chaque territoire. La région PACA dispose d’un potentiel solaire très important, induisant un fort développement des filières photovoltaïques les années à venir. Quels sont les impensés d’un tel plan de développement infrastructurel ?

Objectifs pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

  • Permettre de comprendre et d’agir sur des enjeux énergétiques concrets et émergents en lien avec la région PACA ;
  • Offrir des conditions favorables à l’adoption de postures réflexives sur des enjeux énergétiques ;
  • Mobiliser des approches de design nourrissant des formes de dialogues territoriaux autour d’enjeux socio-techniques complexes.

Format et approche[modifier | modifier le wikicode]

Lors d’un atelier de 5 jours, il sera proposé aux étudiant-e-s de l’École de Condé de Nice, située au coeur de la région PACA, de s’emparer du sujet par le prisme d’enquêtes dont ils et elles décideront des approches et des modalités. Ces enquêtes seront en elles-mêmes des livrables dont les formes seront à travailler pour faciliter leur appropriation par un “public” : podcasts, scénographies, vidéos, datavisualisations, cartographies, romans-photo, etc. Ils et elles travailleront en petits groupes, et seront invité-e-s à enquêter à toutes les échelles (depuis l’échelle de l’objet concret - un panneau photovoltaïque pourrait être transporté jusqu’à l’École de Condé - à l’échelle de la chaîne de production, de fabrication, et d’extraction des matières premières) et vis-à-vis de publics “experts” et “non-experts” (technicien-ne d’une ferme photovoltaïque, habitant-e-s, collectivités, ADEME, etc.).