Communautés énergétiques : Différence entre versions

De La fabrique des énergies
(Page créée avec « ==À propos== Deux directives européennes sur l’énergie issues du Clean Energy Package (“Energies renouvelables” et “Marché intérieur de l’électricité”)... »)
 
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
  
 
==À propos==
 
==À propos==
Deux directives européennes sur l’énergie issues du Clean Energy Package (“Energies renouvelables” et “Marché intérieur de l’électricité”) définissent la notion de “communauté d’énergie” et obligent à un '''principe d’égalité de traitement de ces communautés d’énergie vis à vis des acteurs industriels''', que ce soit pour l’accès au marché de l’électricité et aux aides à la production par des projets financés localement (''communauté d’énergie citoyenne'') ou pour la réalisation d’infrastructures collectives (''communauté d’énergie renouvelable''). Ces directives ont commencé à être transposées en droit français, notamment à travers l’ordonnance du 3 mars 2021. Cependant, l’essentiel des avancées inscrites dans les directives ne pourront être obtenues qu’en s’accompagnant d’une dynamique multi-acteurs de ''défense des intérêts'' desdites “communautés énergétiques”, à la croisée des mondes des énergies citoyennes, des collectivités territoriales, des énergies renouvelables et des Communs.  
+
Deux directives européennes sur l’énergie issues du Clean Energy Package (“Energies renouvelables” et “Marché intérieur de l’électricité”) définissent la notion de “communauté d’énergie” et obligent à un '''principe d’égalité de traitement de ces communautés d’énergie vis à vis des acteurs industriels''', que ce soit pour l’accès au marché de l’électricité et aux aides à la production par des projets financés localement (''communauté d’énergie citoyenne'') ou pour la réalisation d’infrastructures collectives (''communauté d’énergie renouvelable''). Ces directives ont commencé à être transposées en droit français, notamment à travers l’ordonnance du 3 mars 2021. Cependant, l’essentiel des avancées inscrites dans les directives ne pourront être obtenues qu’en s’accompagnant d’une dynamique multi-acteurs de ''défense des intérêts'' desdites “communautés énergétiques”, à la croisée des mondes des énergies citoyennes, des collectivités, des énergies renouvelables et des Communs.  
  
 
==Acteurs ==
 
==Acteurs ==

Version du 24 juillet 2021 à 16:27

À propos

Deux directives européennes sur l’énergie issues du Clean Energy Package (“Energies renouvelables” et “Marché intérieur de l’électricité”) définissent la notion de “communauté d’énergie” et obligent à un principe d’égalité de traitement de ces communautés d’énergie vis à vis des acteurs industriels, que ce soit pour l’accès au marché de l’électricité et aux aides à la production par des projets financés localement (communauté d’énergie citoyenne) ou pour la réalisation d’infrastructures collectives (communauté d’énergie renouvelable). Ces directives ont commencé à être transposées en droit français, notamment à travers l’ordonnance du 3 mars 2021. Cependant, l’essentiel des avancées inscrites dans les directives ne pourront être obtenues qu’en s’accompagnant d’une dynamique multi-acteurs de défense des intérêts desdites “communautés énergétiques”, à la croisée des mondes des énergies citoyennes, des collectivités, des énergies renouvelables et des Communs.

Acteurs

    • Joel Ruffy (Amorce)
    • Gwenolé Le Bars (Amorce)
    • Sébastien Canton (BMH)
    • Gaspard Perreau-Saussine (CDE)
    • Bertrand Guillot (CDE)
    • Nicolas Loubet (Oxamyne)
    • Florian Rony (Oxamyne)
    • Rieul Techer (Oxamyne)
    • Mikhael Pommier (Oxamyne)
    • Nicolas Roesch (Oxamyne)
    • Yolène Berrou (UTT)
    • Eddie Soulier (UTT)
    • Guillaume Puech (Strate)
    • Mélodie de l’Epine (HESPUL)
    • Christian Mahieu (ANIS)
    • Baptiste Soubra (CNAM)
    • Louise Geday-Volait
    • Cloé Dugrillon (Nomadéis)
    • Anais Guerry (IEP Paris)
    • Alexandre Monnin (Origens)

Rencontres

Ressources